11h30
Préserver sans exclure

La voix des peuples autochtones

Introduction : Geneviève GARRIGOS, Conseillère de Paris, Déléguée au maire du 20e en charge de la ville du quart d’heure


Animation par 
Simon Roger
Journaliste au Monde
La modération a été suivie par 
Durée
40 minutes
Replay
Intervenants
Bertille Mayen Ndiong
Bertille Mayen Ndiong
Coordinatrice de projet à la GIZ
Me Bertille Mayen qui est à la base juriste de formation revêt plusieurs casquettes. Spécialiste en gouvernance et politique publique, gestionnaire de projets de conservation de la biodiversité des paysages transfrontaliers en Afrique centrale et occidentale, elle est rompue aux questions de cogestion des ressources naturelles et de développement communautaire. Au cours de sa carrière, elle a effectué de courtes et longues missions dans plus de 15 pays d’Afrique. Me Bertille Mayen débute sa carrière en Afrique australe, d’abord comme consultante indépendante avec des institutions internationales et régionales, comme COMESA (Marché commun de l'Afrique orientale et australe), le Centre de recherche et de documentation de la SADC (Communauté de développement de l'Afrique australe) et l’ACBF (Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique). Elle met ensuite le cap sur l’Afrique centrale et occidentale pour la conservation de la biodiversité avec GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit). En Afrique centrale, elle a appuyé la gestion des aires protégées du complexe binational Bouba Ndjidda-Sena Oura (BSB Yamoussa) au Cameroun et au Tchad. C’est ainsi qu’elle a contribué dans ces parcs nationaux à : améliorer l’efficacité de gestion, renforcer la gouvernance, promouvoir le partage juste et équitable des retombées fauniques pour garantir l’équilibre entre les objectifs de conservation de ces parcs et le bien être des communautés riveraines. La collaboration transfrontalière Cameroun-Tchad-RCA, la cogestion des ressources naturelles et la transhumance apaisée entre le Sahel et l’Afrique équatoriale en lien avec la Déclaration de Ndjamena sont autant de thématiques sur lesquelles elle continue de travailler. Me Bertille Mayen est actuellement, Coordinatrice de projets au sein de la GIZ Côte d’Ivoire où elle travaille sur le : Renforcement de la connectivité écologique entre le Libéria et la Côte d'Ivoire dans le paysage transfrontalier des parcs nationaux Tai-Grebo Krahn-Sapo (TGS-Forest Link) et sur le Renforcement des capacités des petits producteurs pour la certification du cacao durable et traçable. Auteure de plusieurs articles, elle coordonne des groupes de travail sur la gestion des aires protégées. Bertille Mayen est titulaire d’une licence en droit, d’un master en gestion des affaires et d’un master en gouvernance et politiques publiques.