Programmation culturelle
Expositions | Rencontres | Concert | Projection
DEUX ANIMATIONS créatives

Le 9 octobre 2021 à l’Académie du Climat, 2 place Baudoyer (Paris, 4e)

L’Académie du climat et Zéna Barry, fondatrice de la marque Mama Sango vous invitent à partir à la découverte des produits issus d’arbres sacrés d’Afrique : le Karité gastronomique !

ATELIER CUISINE : Réalisez votre propre sauce végétarienne au Karité gastronomique (9 octobre, 10h30-12h30)

ATELIER BIEN-ETRE : Réalisation d’un gommage corps et visage au beurre de karité à la poudre de café issu de la forêt de Guinée et de noyaux d’olives de France (9 octobre, 14h30-16h)

Depuis 2011, Mama Sango est une entreprise qui place le commerce équitable et durable au centre de la charte Mama Sango pour proposer des produits issus de matières

premières nobles tels le karité, la mangue, le baobab, l’hibiscus, le moringa, l’argan, ect..

INFOS PRATIQUES

Ateliers ouverts dans la limite de 20 personnes animés par Zéna Barry, fondatrice de la marque Mama Sango.

Inscription sur le site : https://www.academieduclimat.paris/

Accéder
CONCERT « Aka, Free voices of Forest » - de Leïla Martial, Rémi Leclerc et l’ensemble NDIMA de République du Congo (direction artistique Sorel Eta)

Le 12 novembre 2021 (20h45) à LE COMPTOIR, 95,rue Roublot 94120 Fontenay-sous-Bois

Présenté dans le cadre du festival AFRICOLOR, la création de l’artiste Leila Martial avec le groupe Aka NDIMA « Aka – free voices of forest » sera présentée au public dans le cadre du festival Africolor le 12 novembre prochain qui aura lieu au Comptoir de Fontenay-sous-Bois.

Rencontre surprenante entre l’univers musical des Aka, pygmées du Congo, de la vocaliste Leïla Martial et du chanteur body-percussionniste Rémi Leclerc. Un jeu de corps en de voix, une expression polyrythmique, orale et joyeuse, pour célébrer le dialogue avec l’autre.

Après une série de dates en France et en Europe, et avec le soutien de la Ville de Paris et de l’Institut français, les artistes entameront début 2022 une tournée en République du Congo afin de présenter la création dans une dizaine de villes et villages.

Mentions : ÄKÄ est une création co-produite par Colore, Les Scènes du Jura (Scène nationale), Africolor, Musiques au Comptoir (Fontenay-sous-Bois), Césaré-cncm à Reims Jazzdor, Le Musée des Confluences à Lyon, Cie les Humanophones, Plateau Libre, Détours de Babel ; avec le soutien de la Région Ile-de-France, et du Ministère de la Culture et du CNM.

INFOS PRATIQUES

Le 12 novembre 2021 à 20 h 45

LE COMPTOIR, 95 rue Roublot 94120 Fontenay-sous-Bois

Réservations : 01 48 75 64 31

https://www.musiquesaucomptoir.fr/agenda/

Accéder
Projection de film à destination de scolaires

Deux projections du film « Il était une forêt » de Luc Jacquet à destination d’un public scolaire, sont prévues en lien avec le réseau des Cinémas Indépendants Parisiens le 4 octobre prochain :

- une première séance le matin au Cinéma des Cinéastes à 9h30 (17e arr.)

- une seconde l’après-midi au Chaplin Denfert (14e arr.) à14h.

Le film sera suivi d’un échange avec les jeunes, animé par Denis Asfaux, membre de l’association française d’Agroforesterie et intervenant pour le muséum d’Histoire naturelle de Paris.

Le film documentaire réalisé en 2013 est une invitation de 78 minutes à la découverte des forêts tropicales primaires. Issu de la rencontre avec le botaniste Francis Hallé, « Il était une forêt » synthétise une gigantesque somme de savoirs acquise pendant des siècles sur la nature et le monde animalier. De la première pousse de la forêt pionnière au développement des liens entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes.

Accéder
Mes Frères de la forêt : chimpanzés

Mardi 5 octobre à 19H – Médiathèque Marguerite Yourcenar (Paris, 15e)

Sabrina Krief nous convie à pénétrer dans l’intimité des seigneurs de la forêt africaine. Dotée d’une patience infinie, elle est parvenue à gagner la confiance de l’une des plus denses communautés de chimpanzés au monde. Au fil des années passées dans la forêt, elle a appris à identifier ces chimpanzés au premier coup d’œil, à percevoir leurs personnalités, leurs humeurs et leurs histoires de vie. Ils sont ses meilleurs guides pour mieux connaître la forêt équatoriale et en découvrir les secrets. C'est en République du Congo qu'elle a pour la première fois observé et étudier ces chimpanzés, puis en Ouganda, dans le parc de Kibale, où elle travaille sur une communauté particulière à Sebitoli.

Sabrina Krief nous fait également partager son indignation face à l’injustice sociale et environnementale qui touche autant les chimpanzés que les paysans qui vivent autour du parc national et rappelle que ces grands singes sont une espèce clef de cet écosystème.

Sabrina Krief est vétérinaire, primatologue et professeure au Muséum national d’histoire naturelle. Elle est spécialiste de l’automédication des grands singes. Elle a fondé en 2006 l’association « Projet pour la conservation des grands singes » et s’engage dans des actions d’éducation environnementale en France et en Afrique. Depuis 2008, ses travaux portent également sur les relations humains-grands singes et sur l’effet des activités humaines sur le comportement, la santé et la survie des grands singes.

INFOS PRATIQUES

Mardi 5 octobre – 19h

Médiathèque Marguerite Yourcenar 41, rue d’Allery, Paris 15e

Réservation : 01 45 30 71 41 ou sur mediatheque.marguerite-yourcenar@paris.fr

Accéder
Exposition | "Wild in the City" de Mathieu Courdesses

Du 18 septembre au 7 novembre 2021 aux Serres d'Auteuil (Paris 16)

L’exposition Wild in the City est une exposition photo multisensorielle dans les serres tropicales d’Auteuil. Le photographe animalierMathieu Courdesses est parti dans les plus belles jungles de la planète pour yphotographier les grands primates. Plongez au cœur des forêts tropicales duCameroun, du Rwanda et de l’Indonésie, et partez à la recherche des photos,tailles réelles, dissimulées dans la végétation du Grand Palmarium. Vouspourriez vous retrouver nez à nez avec des chimpanzés, des orangs-outans et desgorilles. Comme s’ils étaient dans leur milieu naturel… La jungle à quelquesstations de métro !

Exposition labellisée dans le cadre del’Initiative de paris pour la préservation des forêts d’Afrique Centrale,organisée par la Ville de Paris et Le Monde avec le soutien de l’AIMF -Association Internationale des Maires Francophones.

____________________

Informations pratiques

En accès libre, du 18 septembre au 7 novembre 2021, au Jardin des Serres d’Auteuil / Grand Palmarium, 3 avenue de la Porte d’Auteuil - 75016 Paris.

Horaires du Jardin des Serres d’Auteuil :
du lundi au vendredi de 08 :00 à 20 :00
du samedi au dimanche de 09 :00 à 20 :00 en septembre. Jusqu’à 18h30 à partir du 1eroctobre.

Accéder
Exposition | "Forêts humaines. « Pygmées », Aka et Baka dans le monde qui vient" de Romain Duda (Institut Pasteur, Musée de l'Homme)

Du 1er au 31 octobre 2021 sur les grilles du Parc des Buttes Chaumont / Rue Botzaris (Paris 20)

Les forêts tropicales sont confrontées de plein fouet aux mutations du monde globalisé, et avec elles ses habitants, notamment ceux que, de loin, nous nommons « Pygmées ». Un terme qui cache une diversité de sociétés mais un seul destin en suspens : comment vivre son lien à la forêt quand celle-ci ne vous appartient plus vraiment ?L’éco-anthropologue Romain Duda (Institut Pasteur / Musée de l’Homme)  observe depuis 2012 les changements à l’œuvre au sein des communautés de chasseurs-cueilleurs Baka du Cameroun et Aka de République du Congo. Sous la forme d’un reportage photographique en noir et blanc, il illustre le quotidien de femmes, d’hommes et d’enfants pour qui le partage des ressources, des joies et des danses sont le ciment social, et la forêt leur monde.

L’exposition « Forêts humaines »est proposée dans le cadre de l’Initiative de Paris pour la préservation des forêts d'Afrique Centrale, organisée par la Ville de Paris et Le Monde avec le soutien de l’AIMF - Association Internationale des Maires Francophones.


Infos pratiques

Exposition en accèslibre du 1er au 31 octobre 2021

Rue Botzaris, grilles duParc des Buttes-Chaumont, Paris 19e.


Accéder
Exposition Carmignac

Exposition co-organiséeavec le Prix Carmignac du photojournalisme - du 5 au 31 octobre sur les grilles du Square de la Tour Saint-Jacques

L’exposition du Prix Carmignac du photojournalisme sur les forêts du Congo présente des reportages sur deux des principaux parcs nationaux du pays, les Virunga et Kahuzi-Biega, situés tous deux à l’est du pays dans les provinces du Kivu. Couvrant quelque 7 770 km2, le parc national des Virunga, créé en 1925, est le plus ancien et le plus riche en biodiversité d’Afrique, un site du patrimoine mondial de l’Unesco et le refuge de l’espèce menacée des gorilles de montagne. Le commerce illégal du charbon de bois dans l’est de la RDC, d’une valeur estimée à 35 millions d’euros par an, est contrôlé par un réseau de rebelles armés et menace l’intégrité des forêts des Virunga, alors que les populations locales sont prises en étau entre criminels et opérations militaires menées par l’ICCN (Institut congolais pour la conservation de la nature). Le photographe Guerchom Ndebo a suivi le processus de bout en bout : production dans le parc, transport vers les marchés, vente aux intermédiaires, transport et utilisation par les clients en bout de chaîne. Et à Kahuzi-Biega, parc national de 6 000km2 au Sud-Kivu, les photographes Raissa Karama Rwizibuka et Guerchom Ndebo ont documenté les terribles défis qu’affrontent les gardes forestiers : braconnage, abattage illégal de bois utilisé pour la construction, déforestation causée parles plantations de palmiers à huile.

En savoir plus : https://congoinconversation.fondationcarmignac.com/

Infos pratiques

Exposition en accès libre, du 5 au 31 octobre 2021

Square de la Tour Saint-Jacques, 75004 Paris.

Accéder
Rencontre | "Les pygmées Baka : quel avenir face aux changements socio-environnementaux ?"

Le 7 octobre 2021 à 19h à la Bibliothèque du Cinéma François Truffaut (Paris 01)

Rencontre sur les pygmées Baka avec Laurent Maget,Marine Robillard et Romain Duda à la Bibliothèque du Cinéma François Truffaut (1er), le jeudi 7 octobre à 19h modérée par Vincent Edin, journaliste et animateur du podcast « Pour que nature vive », produit par le MNHN.

En 2013, Laurent Maget réalisait un film documentaire sur les pygmées Baka, peuple semi-nomade de chasseurs cueilleurs, confrontés à la mutation des changements sociaux et environnementaux dans la région de Lomié. Il y suivait une équipe multidisciplinaire dont Fernando Victor Ramirez Rozzi, anthropologue biologiste au CNRS, et Alain Froment, médecin anthropologue à l'IRD, qui ont collecté des données pendant six ans pour étudier la croissance des groupes Baka. Ces études leur ont permis de bâtir un concept d'écologie humaine basé tant sur l'adaptation culturelle que sur l'adaptation génétique. Ils étudient également la transition difficile pour ces populations qui voient leurs traditions disparaître avec la sédentarisation et l'arrivée de projets de développement, tandis qu'apparaissent les problèmes de l'alcoolisme et de leur rejet par les autres populations (Bantous...). En 2021, où en est la vie des Baka dans cet environnement transitionnel ?

Rencontre avec Laurent Maget. Tout d’abord scénographe de monuments20 années durant (Le Mont Solaire et les Nocturnes du Mont Saint Michel, les Médiévales de Carcassonne, la Luna Collioure…). Laurent Maget intègre en 2002le CNRS puis le Musée de l’Homme en tant que cinéaste anthropologue, y développant notamment un corpus de films autour de la difficile « entrée en modernité » des populations autochtones (Pygmées) des forêts du bassin du Congo.

Marine Robillard, Docteure en anthropologie de l’environnement du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et titulaire d’une maîtrise en aménagement du territoire et écologie, s’est spécialisée sur les questions de gestion des risques sociaux et culturels et de gouvernance environnementale. Depuis 2006,elle travaille sur des projets liés aux peuples autochtones d'Afrique, et est cofondatrice d’Anthropo Links. Elle est également depuis 2008 membre et expert du GITPA Groupe international pour les affaires indigènes sur les questions des autochtones en Afrique centrale.

Romain Duda mène des recherches anthropologiques en Afrique. Il a conduit plusieurs terrains de recherche au Cameroun, au Congo-Brazzaville et en République démocratique du Congo parmi différentes communautés de chasseurs-cueilleurs, dites “autochtones”, ou “Pygmées” (Baka, Aka, Twa). Auprès des Baka du Cameroun, il a analysé les relations homme-animal et l’évolution des aspects socio-culturels liés à la chasse et aux politiques de conservation. En 2018, ila travaillé comme chercheur freelance dans la Likouala (Nord Congo) pour proposer des solutions adaptées et innovantes pour améliorer l’accès aux soins des Aka et la connaissance de leurs droits.

____________________

Informations pratiques

Jeudi 7 octobre à 19h à la Bibliothèque du cinéma François Truffaut Paris 1er  (4 rue du cinéma niveau -3, 75001 Paris

Réservation au 01 44 78 80 50 ou sur internet à cette adresse (lien)


Accéder
Atelier jeunesse | "Les forêts qui font la météo"

Le mercredi 6 octobre 2021 à 15h à la Bibliothèque Arthur Rimbaud (Paris 04)

Prendre conscience du rôle des forêts sur le climat au travers de la notion de photosynthèse et de l’évaporation.

On dit que les forêts jouent un rôle dans la stabilisation du climat… Comment les forêts respirent elles ? Comment peuvent-elles jouer ou non un rôle sur le climat ? Au travers d’expériences scientifiques simples et ludiques, les participants seront amenés à comprendre et observer le rôle des forêts sur le cycle naturel de l’eau (évaporation, captation), la régulation des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que les impacts environnementaux liés à la déforestation (modification de la pluviométrie).

Faire pour comprendre, comprendre pour agir !

Association d’éducation populaire et de médiation scientifique depuis 1986, les petits débrouillards favorisent l’apprentissage du savoir et la construction de l’esprit critique pour tous, avec la démarche expérimentale comme outils pédagogique. De la transition climatique aux révolutions numériques en passant par la déconstruction des préjugés, elle traite les enjeux de société et participe à l’éducation des citoyens d’aujourd’hui et de demain.

L’atelier travaillera tout particulièrement à la sensibilisation des forêts du Congo : les forêts du bassin du Congo en Afrique centrale constitue le deuxième massif forestier tropical après la forêt amazonienne et l'une des dernières réserves de biodiversité où les forêts primaires sont interconnectées et permettent des mécanismes biologiques sans perturbation. Mais en raison de la surexploitation du bois, notamment par les entreprises étrangères, la déforestation est importante et provoquent une diminution de la biodiversité.

____________________

Informations pratiques

Mercredi 6 octobre à 15h à la Bibliothèque Arthur Rimbaud (4e) - 2 Place Baudoyer, 75004 Paris

Réservation au 01 4454 76 70 ou sur bibliotheque.arthur-rimbaud@paris.fr

Accéder